cancer

cancer

Voici un pdf qui regroupe différents témoignages du travail en groupe :

contactcard32PDF

cancer

cancer

Bérénice, 44 ans (cancer colorectal)
 » Au cours de ce «  voyage digestif » (visualisation du système digestif), j’ai bien visualisé le trajet et les paysages traversés :
bouche, œsophage, l’intestin grêle et ses virages, que j’ai ressenti plus que visualisé.
Dans le passage du colon, j’ai surtout ressenti un côté velouté, avec des rouges foncés. J’ai massé les points de cicatrice, à l’intérieur, et ce toucher
était apaisant, donnait plus de souplesse qu’à l’extérieur.
Mon périnée était douloureux, comme une crampe, il y reste une petite tension, après la séance. Je suis heureuse de ce voyage, à faire plus souvent.
J’y ai trouvé mes organes disponibles, et un apaisement à la sensation de leur retour à la normale. »

cancer

cancer

Béatrice, 54 ans (lâcher prise, me réapproprier mon corps…)
« J’ai très bien dormi ces derniers temps, si je me réveille la nuit, je fais des respirations. » 

« J’ai vécu un moment agréable de plénitude, une vague de chaleur, très plaisante. » 

« J’ai vraiment ressenti que je lâchais dans différentes zones du corps… dans le bas du dos, c’est un peu moins tendu, beaucoup moins tendu
dans le haut du dos. Il y avait cette nécessité d’expulser, de lâcher, lâcher, lâcher…Je me sens très légère ! » 
« Je me sens très bien,
je ressens un bienfait très net! » 
« Je me sens beaucoup plus dans mon corps, c’est comme une sortie d’anesthésie….j’ai envie de vivre intensément! »
« Avec la relaxation dynamique , il y avait une gaieté dans mon corps. » 

« Je prends conscience que la maladie est là non par hasard, et qu’on peut reprendre la main…je me réapproprie le futur. »

Bilan, après 8 séances : « Je me sens debout, confiante… ça se met en place, il y a des choses où j’ai lâché, dans le dos, où c’était très lourd.
Je sens un mieux être réel, je sais doser le positif et négatif, j’ai une faculté de jouissance. Au niveau du corps, j’ai un ressenti beaucoup plus agréable,
plus de vitalité. Le futur est beaucoup moins angoissant, j’ai beaucoup moins d’inquiétude et j’arrive à me projeter à plus long terme.
Ce travail m’a recentrée, ça m’a raccrochée à la vie, redonné la pêche, une légèreté dans mon corps.
J’ai pris conscience que j’étais coupée de celui-ci, et on a redémarré la machine.

cancer

cancer

Maryline, 50 ans (cancer du sein et reconstruction mammaire)
Dés la première séance, il y a un grand lâcher prise : « Je sentais mes émotions qui venaient, je n’arrivais pas à gérer mes larmes ».
A la deuxième, elle se sent habiter son corps, y trouve de l’harmonie. Elle a déjà commencé à prendre soin de celui-ci en mangeant plus sainement,
en fumant moins. Au bout de 6 séances, elle dit être passé d’une relation conflictuelle à son corps, à une relation chaleureuse, après la maladie,
puis désormais apaisée.
Elle avait mis à son insu « le haut de son corps en berne » :
J’ai pu me redresser et laisser passer à nouveau de l’énergie dans cette partie de mon corps, en prendre conscience…
et partir confiante pour l’opération ».

Elle témoigne aussi que la Sophrologie l’a beaucoup aidée à trouver un discours mental plus apaisé, à gérer ses émotions, à envisager son histoire
de façon plus sereine. Elle lui a appris à être « optimiste, positive, à croire en l’avenir , aux lendemains qui chantent…»
Elle lui a également donné la possibilité de « faire vivre [son corps] de le respecter, de ne pas tout miser sur l’esprit, de trouver un équilibre,
voire même de privilégier davantage tout ce qui concerne le corporel ».

« Je suis plus en phase, moins en contradiction avec moi même… »

28 rue Francin – 33800 Bordeaux
(33)- 06 31 03 59 88