cancer

cancer

Maryline, 50 ans (cancer du sein et reconstruction mammaire)
Dés la première séance, il y a un grand lâcher prise : « Je sentais mes émotions qui venaient, je n’arrivais pas à gérer mes larmes ».
A la deuxième, elle se sent habiter son corps, y trouve de l’harmonie. Elle a déjà commencé à prendre soin de celui-ci en mangeant plus sainement,
en fumant moins. Au bout de 6 séances, elle dit être passé d’une relation conflictuelle à son corps, à une relation chaleureuse, après la maladie,
puis désormais apaisée.
Elle avait mis à son insu « le haut de son corps en berne » :
J’ai pu me redresser et laisser passer à nouveau de l’énergie dans cette partie de mon corps, en prendre conscience…
et partir confiante pour l’opération ».

Elle témoigne aussi que la Sophrologie l’a beaucoup aidée à trouver un discours mental plus apaisé, à gérer ses émotions, à envisager son histoire
de façon plus sereine. Elle lui a appris à être « optimiste, positive, à croire en l’avenir , aux lendemains qui chantent…»
Elle lui a également donné la possibilité de « faire vivre [son corps] de le respecter, de ne pas tout miser sur l’esprit, de trouver un équilibre,
voire même de privilégier davantage tout ce qui concerne le corporel ».

« Je suis plus en phase, moins en contradiction avec moi même… »

28 rue Francin – 33800 Bordeaux
(33)- 06 31 03 59 88